Leçon 16 : la colonisation du milieu par les végétaux à fleurs

On appelle colonisation l'action d'envahir un milieu et de s'y développer

Photo 1

Comment cette plante est-elle arrivée à cet endroit?

I Les formes de dispersion des végétaux à fleurs

6e tp dispertion des graines6e tp dispertion des graines (65.14 Ko)

  

Ce qu'il faut retenir : Les végétaux à fleurs peuvent s’installer dans un milieu et le coloniser grâce à la dispersion de leurs semences* (=fruits/graines). Les semences peuvent être dispersées selon leurs caractéristiques : par le vent, en flottant sur l’eau, en roulant, grâce à un animal (en étant mangée par lui ou en s’accrochant dans son pelage). 

Ce qu'il faut savoir faire : il faut être capable de reconnaître la caractéristique d'une semence (sur une image, une vidéo, dans la réalité...) et en déduire son mode de déplacement

Pour t'entraîner, fais l'exercice suivant : 

II La graine à l'origine d'une nouvelle plante à fleurs.

 

Harico1

6e_activite_eleve21.pdf

Ce qu'il faut retenir : La graine est constituée de plusieurs parties :

Elle est protégée par un épiderme ou tégument.

Dans la graine, on trouve une petite racine et deux petites feuilles qui donneront la future plante : c’est la plantule ou embryon.

Le reste, appelé cotylédon, contient des réserves de nourriture (ex : amidon).

 

Photographie de la plantule après coloration de la graine à l'eau iodée. L'eau iodée, aussi appelée liquide de lugol est un ractif chimique brun qui devient violet / noir au contact de l'amidon. L'amidon est une sorte de réserve de sucre.

 

Mise en évidence des réseves d'amidon dans le cotylédon par coloration à l'eau iodée.

Ce qu'il faut savoir faire : il faut savoir retrouver les différentes parties sur une graine en la disséquant.

Pour aller plus loin, une vidéo et un QUIZ sur le site BrainPoP

Brainpop

Si vous avez terminé, vous pouvez passer à la leçon 17