Chapitre 1 : Les paysages et leur évolution sous l'action des éléments naturels

I : Observation d'un paysage de chez nous.

Bilan: On peut repérer dans un paysage certaines caractéristiques : la végétation, le modelé du relief, les traces d'activités humaines et l'hydrographie.

II : A la découverte de différents paysages.

Bilan : Tous les paysages, bien que différents, présentent des éléments caractéristiques communs (ex : végétation, modelé du relief, traces d'activités humaines…). Pourtant, ces paysages peuvent être d'aspect totalement différent.

Les paysages sont différents selon les roches qui composent leur sous-sol.

III : Sous le sol, des roches de nature et de propriétés variées.

Bilan: Les roches ont des propriétés différentes. Elles résistent plus ou moins bien à l'action de l'eau. Les paysages sont donc différents selon les roches qui composent leur sous-sol :

-Certaines roches perdent facilement une partie de leurs constituants (roche friable/roche meuble) qui sont emportés par l'eau. Un paysage dont le sous-sol est formé de ces roches aura un relief plus arrondi qu'un paysage formé de roches plus résistantes à l'eau. 

-D'autres roches ne se laissent pas traverser par l'eau qui reste à la surface du paysage. Un paysage formé de ces roches aura un aspect plus humide (beaucoup d'hydrographie) qu'un paysage formé de roches qui se laissent traverser par l'eau.

 

IV : L'action des éléments naturels et du temps qui passe sur les roches d'un paysage.

A : l'action des éléments climatiques sur les roches calcaires.

Bilan: l'eau de pluie, riche en dioxyde de carbone est acide. Elle dissout le calcaire. Même les roches cohérentes peuvent être modelées par l'eau. Dans les paysages calcaires, l'eau s'infiltre dans des fissures (=diaclases) et dissout de plus en plus profondément le calcaire : c'est l'érosion du calcaire. Au cours du temps, le passage de l'eau crée des reliefs particuliers : des gorges, des gouffres, des galeries souterraines et des grottes… On parle de paysage Karstique.

B : Les éléments climatiques à l’origine de nouvelles roches.

Bilan: Les roches granitiques sont parcourues de fissures dans lesquelles l’eau s’infiltre et stagne. L’eau provoque l’altération du granite qui perd sa cohérence et se transforme progressivement au cours des années en arène granitique, plus friable. Des blocs plus ou moins gros se détachent de l’ensemble et forment des galets.  L’eau provoque l’érosion du granite et modifie lentement le modelé du paysage (=le relief).

L'action des activités humaines sur les paysages

 

 

Bilan : L’action de l’Homme, dans son environnement géologique, a une influence sur l’évolution des paysages.

 

L’Homme prélève dans son environnement géologique les matériaux qui lui sont nécessaires et prend en compte les conséquences de son action sur le paysage.

 

L’Homme peut empêcher certaines catastrophes naturelles en limitant l’érosion.