Chapitre 3 : La respiration

Comment le dioxygène nécessaire au fonctionnement de nos organes parvient-il jusqu'à eux?

Où va l’air qu’on respire quand il entre dans notre corps ?

I : les organes de l’appareil respiratoire.

5e_activite_eleve9.pdf

Bilan: Quand on respire, de l’air pénètre dans notre corps par la bouche et les fosses nasales. Il suit ensuite une série de conduits de plus en plus étroits qui le conduisent jusqu’aux poumons : la trachée‚, puis les bronchesƒ et les bronchioles„. Les bronchioles aboutissent dans des petits « sacs » : les alvéoles pulmonaires….

II : les mouvements respiratoires : la ventilation pulmonaire.

Qu'est ce qui permet aux poumons, organes mous, élastiques et extensibles de se gonfler?

Activité 10 : réalisation d'une maquette modélisant le fonctionnement de l'appareil respiratoire.

Matériel : ballons de baudruche/pate à modeler/pailles/bouteilles plastiques

Travail élève : par groupes de ¾, réalisation d’une maquette permettant de répondre au problème biologique posé.

 

 

Bilan : L'air entre et sort des poumons grâce à des mouvements respiratoires (inspiration et expiration). Ces mouvements sont rendus possibles par les contractions des muscles de la cage thoracique et du diaphragme. Les poumons, passifs, extensibles et élastiques, suivent les mouvements de la cage thoracique à laquelle ils sont attachés par l'intermédiaire des plèvres et se remplissent d'air (inspiration) ou se vident d'air (expiration).

III : Les échanges gazeux respiratoires chez l’Homme.

 

5e_activite_eleve11.pdf

Observation d'un morceau de poumon au microscope.

Bilan: Quand il arrive à l'extrémité des poumons, dans de petits sacs appelés alvéoles pulmonaires, l'oxygène de l'air passe dans le sang des capillaires sanguins, très nombreux à cet endroit. Le passage de l'oxygène se fait d'autant plus facilement que la surface entre les alvéoles et les capillaires est très grande (1 terrain de badminton) et que la distance à parcourir entre les 2 est faible (50X plus petit que le diamètre d'un cheveu). Le dioxyde de carbone suit le trajet inverse de l'oxygène : il passe du sang des capillaires à l'air des alvéoles.

IV : L’appareil respiratoire en danger.

5e_activite_eleve12.pdf5e_activite_eleve12suite.pdf

 

Bilan: les cigarettes contiennent de nombreuses substances chimiques. Quand on fume, ces substances pénètrent dans les poumons et se déposent dans les alvéoles pulmonaires et le long des bronchioles et des bronches. Des maladies graves peuvent alors survenir, en particulier des cancers. Les non fumeurs sont autant exposés s'ils respirent la fumée des fumeurs.

Certaines substances rejetées dans l'air par les industries, les automobiles, les appareils de chauffage sont également nocives pour l'appareil respiratoire. Elles favorisent le développement de certaines maladies (asthme, allergies…).