IV : L’influence humaine sur les conditions de respiration des êtres vivants aquatiques

IV : L’Homme et ses activités agissent sur les conditions de respiration des êtres vivants aquatiques

Julien qui habite à Brouvelieures pêche régulièrement des truites dans la Mortagne qui, à cet endroit, est une rivière 1ère catégorie.

Louis, son cousin, pêche aussi dans la Mortagne, mais à Rambervillers et il n’a jamais attrapé de truite car la rivière à cet endroit est une rivière de 2ème catégorie.

Comment peut-on expliquer celà?

Activité 7 : travail à partir du manuel

Bilan : Les activités humaines peuvent être des sources de pollution. Par exemple, si l’Homme rejette dans ses cours d’eau des matières organiques (toilettes …) ou des engrais, certains végétaux et certains microorganismes (décomposeurs)  peuvent proliférer (=devenir très nombreux). Ils consomment alors tout l’oxygène disponible, entraînant la mort des autres êtres vivants aquatiques par asphyxie.