Activité 2 : schématiser l'alternance des modes de reproduction chez le puceron selon les conditions du milieu.

Reproduction sexuée et asexuée chez le puceron.

A partir des documents suivants, schématise l'alternance des modes de reproduction chez le puceron selon les conditions saisonnières.

Doc 1 : alternance des modes de reproduction chez le puceron

Au printemps, la femelle puceron asexuée (fondatrice) pond directement des larves asexuées (sans passer par le stade de ponte d’œufs). Grâce à cette reproduction asexuée, le cycle de reproduction est accéléré et permet d’avoir entre 6 et 9 générations sur une période de 6 mois (ceci explique les invasions de puceron dans les jardins...).
Lorsque les pucerons détectent la diminution de l’ensoleillement sur plusieurs jours, c’est pour eux le signal de passer en reproduction sexuée. Les larves qui naissent sont différentes et donnent des femelles sexupares, capables de donner naissance à des individus des deux sexes. La femelle sexupare va alors engendrer des femelles sexuées et des mâles. Après un accouplement avec le mâle, la femelle sexuée pondra des œufs qui, résistant au froid, passeront l’hiver et donneront naissance exclusivement à des femelles fondatrices asexuées au printemps suivant. Le cycle peut recommencer…

Doc 2 : reproduction asexuée chez le puceron.

Doc 3 : le cycle reproductif du puceron.

Cycle holocycle monoecique

Img 0871