Leçon1 : Les alentours de la carrière d'Héming, des écosystèmes privilégiés pour de nombreuses espèces.

Avant de commencer...

Sortie virtuelle à la carrière EQIOM d'Héming.

 

Quelles sont les espèces vivantes qui peuplent les écosystèmes autour de la carrière d'Héming ?

Capture d e cran 2018 08 28 a 10 23 19

VIVANT / NON VIVANT

Il faut quatre conditions pour affirmer qu’une chose est un être vivant : 

1)  Un être vivant est une chose qui se développe (elle nait, elle grandit et elle meurt) : c’est la croissance. 

2)  Un être vivant est une chose qui se nourrit : c’est la nutrition. 

3)  Un être vivant est une chose qui respire : c’est la respiration. 

4)  Un être vivant est une chose qui se reproduit : c’est la reproduction.

Il faut que les 4 conditions soient réunies pour dire qu’une chose est un être vivant. Si une des conditions n’est pas là, ce n’est pas un être vivant. 

 

Les êtres vivants sont classés en plusieurs groupes :

-les animaux

-les végétaux

-les champignons

-les micro-organismes.

L'Homme fait partie du groupe des animaux.

 

QU'EST-CE QU'UN ECOSYSTEME ?

Définition : Un écosystème est un milieu de vie (un endroit) avec ses caractéristiques et son peuplement par les êtres vivants.

Capture d e cran 2018 08 28 a 10 37 28

Est ce que des endroits exploités par les humains (ex : carrière d'Héming) constituent tout de même des écosystèmes ?

Quelles espèces peut-on y découvrir ?

1) Reconnaître avec précision une espèce

Voici quelques animaux qu'on peut apercevoir autour de la carrière d'Héming.

Problème : Comment faire pour connaître avec précision leur nom ?

Capture d e cran 2018 08 27 a 19 35 31

Pour trouver à quelle espèce appartient un être vivant, on peut utiliser un outil appelé Clé de détermination.

Capture d e cran 2018 08 28 a 08 52 45

Bilan : Pour identifier les espèces présentes dans un écosystème, on peut utiliser une clé de détermination (ou d’identification). Une clé de détermination est un outil permettant d'identifier une espèce vivante (animale ou végétale). Elle est basée sur des caractères morphologiques observables. Elle consiste en une succession de choix portant sur les caractères possédés par l'être vivant étudié qui permet de l'identifier, étape par étape et de lui donner un nom.  

 

2) Définir une espèce

Les mares de la carrière d'Héming sont des lieux de reproduction de plusieurs espèces de crapauds. En période de reproduction (au printemps), on peut donc facilement observer ces animaux en train de s’accoupler ou de pondre. Plus tard, il est possible d’observer les œufs, les têtards ou les juvéniles (=jeunes adultes). Les crapauds se ressemblent (ils font partie des amphibiens, possèdent des caractères physiques communs).

Problème : Quels critères permettent de dire si deux crapauds sont de la même espèce ou pas ?

Capture d e cran 2018 08 28 a 08 03 37

  • La ressemblance.

Une espèce regroupe des êtres vivants qui possèdent des attributs communs. On dit qu'ils se ressemblent. Les attributs sont des caractères morphologiques présents chez un être vivant  : exemple une tête, des yeux, des membres, mai aussi chez les végétaux une racine, une tige, de la chlorophylle...

ATTENTION : parfois, la nature réserve des surprises. Chez certaines espèces, le mâle et la femelle d'une même espèce présentent des différences (de taille, de couleur...)

Capture d e cran 2018 08 28 a 13 13 02

Ex : accouplement entre un mâle et une femelle araignée crabe : on voit nettement la différence entre les deux individus de la même espèce.

  • L'interfécondité

Pour être de la même espèce, deux êtres vivants doivent pouvoir se reproduire ET engendrer une descendance elle aussi féconde. C'est à dire que deux êtres vivants qui peuvent se reproduire mais dont le petit est stérile (=ne peut pas lui aussi se reproduire) ne font pas partie de la même espèce.

Ce qu'il faut avoir retenu de cette leçon :

Une espèce regroupe, sous un même nom, un ensemble d'êtres vivants plus ou moins semblables (en règle générale, ils se ressemblent beaucoup, mais il peut y avoir des exceptions) qui peuvent se reproduire entre eux en donnant une descendance fertile.Capture d e cran 2018 03 28 a 19 01 15

3) La biodiversité

Il existe sur la planète Terre un très grand nombre d'espèces différentes. On parle de biodiversité.

Capture d e cran 2018 08 28 a 14 19 15

La biodiversité existe à trois niveaux : 

-au niveau des écosystèmes : 

Un écosystème est un système composé d'un milieu de vie défini par des caractéristiques physiques (luminosité, température, matière etc…), des êtres vivants et de toutes les interactions existantes entre eux.
Chaque écosystème est habité par des espèces animales et végétales qui établissent entre elles des relations : chaîne alimentairehabitat. Un équilibre s'installe.

La disparition d'une seule des espèces peut conduire au déséquilibre de l'écosystème.

Par exemple : si une espèce prédatrice disparaît, la chaîne alimentaire est modifiée et peut conduire à la disparition d’un plus grand nombre d’espèces ou à l'émergence d'espèces minoritaires.

Dans tous les cas, toute modification d'un l’écosystème menace l’ensemble des espèces vivant dans cet écosystème.

-au niveau des espèces : 

Fait avec Padlet

 

-au niveau des individus : 

Au sein d’une même espèce, on constate une certaine diversité dans les caractères individuels.

Par exemple : tous les êtres humains n’ont pas la même taille, la même couleur de yeux ou de cheveux, pourtant ils ont tous des yeux et des cheveux (caractères remarquables propres à l'espèce). Tous les crapauds sonneurs n'ont pas la même taille ni les mêmes taches jaunes. Ces caractères permettent de distinguer un individu d'un autre de la même espèce.
Dans une même espèce, plus le nombre d'individus est importants et plus la diversité est importante.

Bilan

Capture d e cran 2018 03 28 a 19 07 07

Tester ses connaissances avant de passer à la leçon suivante

4) Les espèces invasives mettent la biodiversité en danger

C'est quoi les "espèces invasives"? Exemple des lapins en Australie.

Bilan : Une espèce invasive est une espèce (animale ou végétale) qui envahit un territoire qui n'est pas le sien (le plus souvent parce qu'elle y a été importée par l'homme, directement ou indirectement). Elle y prospère au détriment des espèces locales et modifie la biodiversité.